Interview avec Matthieu VALTAIS, étudiant en 3ème année de BUT MT2E (Métiers de la transition et de l’efficacité énergétique) en Alternance de septembre 2023 à 2024

Matthieu, quelles sont les missions principales que tu réalises chez NASS&WIND en tant qu’alternant MT2E ?

Je réalise des missions de suivi pour les centrales photovoltaïques en dérive, afin de déterminer la cause d’une mauvaise production. Ce phénomène peut être dû à plusieurs paramètres comme les câbles, les onduleurs, le compteur ENEDIS ou encore les panneaux. Cette analyse se fait par des fichiers Excel, que l’on peut encore améliorer.

Certaines de mes missions consistent à rendre nos outils Excel plus fluides, notamment par le biais de la programmation. Je vais également réaliser des missions de dimensionnement et d’optimisation sur des réseaux de chaleur, faisant l’objet d’interrogations pour de futurs agrandissements.

Qu’est-ce qui t’a motivé à réaliser une alternance chez NASS&WIND ?

Le contexte énergétique ! Je poursuis cette formation afin de m’intégrer dans le domaine des énergies renouvelables. Je considère ce sujet comme essentiel, étant donné son importance cruciale pour l’écologie. Ma motivation réside dans le désir de contribuer à l’amélioration de la situation environnementale. Actuellement, nous faisons face à de nombreux problèmes liés à la pollution de l’air que nous respirons, à la disparition d’espèces animales, mais aussi à la dépendance énergétique de certains pays. Il est impératif de traiter et de corriger ces problèmes avant qu’il ne soit trop tard. Je suis convaincu que chaque individu peut apporter sa contribution pour faire évoluer les choses positivement..

Comment la formation MT2E t’a-t-elle préparé et aidée dans la réalisation de tes missions ?

Elle m’a permis d’acquérir une solide culture générale, essentielle pour comprendre le fonctionnement d’une centrale photovoltaïque, ainsi que le processus de production de l’énergie. Elle me permet également de comprendre et d’analyser les problèmes sur des centrales photovoltaïques propres à Nass&Wind. Elle m’a aussi facilité la compréhension des réseaux de chaleur pour ainsi réaliser au mieux mes missions propres à ce sujet.

Y a-t-il des projets spécifiques liés à la transition énergétique sur lesquels tu travailles actuellement ?

Directement non, mais toutes les activités que je réalise chez Nass&Wind, notamment dans l’analyse et la détection de dérives des centrales photovoltaïques, me permettent d’améliorer la production d’énergie solaire. Cet engagement s’inscrit dans une démarche concrète de transition énergétique.

Qu’apprends tu d’enrichissant chez NASS&WIND ?

J’apprends beaucoup de choses ! Premièrement la programmation. J’ai eu du mal à me familiariser avec les langages de programmation, mais le contexte réel chez Nass&Wind m’a permis de trouver un intérêt et de m’améliorer dans ce domaine. Un aspect tout aussi enrichissant de ma formation est l’opportunité d’apprendre sur le terrain aux côtés de Benjamin et Marouane, les techniciens de maintenance de l’entreprise. Lors de mes 2 jours passés avec eux, j’ai pu participer à une intervention sur une centrale photovoltaïque où un agriculteur avait endommagé les câbles enterrés avec un engin agricole. Cela m’a permis de voir de près la réalité des opérations de réparation ainsi que les activités de maintenance générale sur les installations photovoltaïques.

Quels sont, selon toi, les principaux enjeux auxquels font face les professionnels de la transition énergétique aujourd’hui ?

L’enjeu principal reste pour moi toujours le même : l’enjeu économique. La transition énergétique exige un investissement à la fois personnel et financier. Par exemple, un chef d’entreprise qui souhaite convertir son parc automobile en véhicules électriques doit faire l’acquisition de nouveaux matériels (notamment des véhicules électriques) mais également des travaux (bornes de recharge), ce qui peut entraîner des montants d’investissements considérables. Ces investissements financiers importants reflètent la réalité économique essentielle à la transition vers des solutions plus durables.

Qu’est ce qui te plait le plus chez NASS&WIND ?

Le fait de pouvoir aller au travail tout en poursuivant ses études, et être là pour une cause concrète. Ce qu’on fait n’est pas juste travailler pour un salaire, c’est avant tout se lever chaque matin avec un sens : défendre la transition énergétique et l’avenir environnemental.  

Quels conseils donnerais tu à ceux qui envisagent de suivre le cursus MT2E en alternance ?

En période d’IUT, il est essentiel de ne pas perdre de temps pour réviser les cours qui seront abordés tout au long de la formation, les évaluations étant concentrées sur une période très intense. Lors des périodes en entreprise, il est important d’être attentif lors de la phase d’intégration et des premières sessions en entreprise. Cela permet de mieux appréhender les tâches qui nous seront confiées et facilite l’intégration dans l’équipe.

Quelles compétences considères tu comme essentielles pour réussir dans les métiers de la transition énergétique et de l’efficacité énergétique ?

Je dirais avant tout de la volonté. Pour pouvoir évoluer dans ce domaine, il faut avoir la volonté de changer et d’améliorer les choses, mais également d’avoir des compétences dans les matières scientifiques. Ces compétences se travaillent et s’entretiennent avec régularité. Comme pour le sport, il faut savoir s’entraîner régulièrement pour atteindre ses objectifs.

Y’a-t-il une expérience de ton alternance que tu aimerais partager qui t’a particulièrement marqué ou influencé ?

Oui, en 2ème année, nous avons entrepris une étude technique visant à installer 8 panneaux photovoltaïques sur une structure située sur le toit-terrasse du bâtiment MT2E. Cette structure n’était pas initialement conçue pour accueillir des panneaux de cette taille, il a fallu refaire des calculs de dimensionnement pour réaliser des travaux et assurer la fixation des panneaux. L’installation impliquait de percer 78 trous pour fixer les panneaux, ainsi que le transport de 15 barres pesant chacune une quinzaine de kg du rez-de-chaussée jusqu’à la terrasse. Arrivés au 2ème étage, nous avons réalisé que le perçage n’était pas symétrique, entraînant un ajustement incorrect de la barre. Cela nous a contraints à effectuer un 2ème aller-retour pour refaire le perçage. Bien que cela ait créé quelques tensions, parfois de la colère, l’expérience a été à la fois amusante et fraternelle, renforçant la cohésion entre les étudiants.

En quoi les métiers de la transition énergétique t’inspirent ils dans ton parcours étudiant et professionnel ? Comment penses-tu que ton alternance contribuera à tes objectifs professionnels à long terme ?

C’est pour moi une phase d’apprentissage qui contribuera à la réalisation de mes objectifs futurs. Mon ambition est de travailler dans le domaine de la transition énergétique et environnementale. La formation m’apporte des bases solides en connaissances énergétiques et environnementales, en mettant l’accent sur le solaire et la biomasse (Nass&Wind réalise également des réseaux de chaleur). À l’IUT, plusieurs matières annexes sont abordées, principalement axées sur la thermique. Le fait de me concentrer sur les énergies renouvelables a remis en question les doutes que j’avais pu avoir au cours de ma formation initiale. Cette expérience consolide ma compréhension et renforce ma détermination à poursuivre dans la voie de la transition énergétique.

Le mot de la fin ?

Je pense qu’il serait difficile pour moi de refaire ma formation en parcours initial. A recommencer j’opterais à 200% pour l’alternance. A la fois pour les aspects enrichissants mais aussi pour l’aspect humain, que ce soit avec les collègues ou les camarades de classe. Rien ne vaut les pratiques que l’on peut uniquement acquérir sur le terrain pour acquérir une compréhension approfondie des centrales photovoltaïques et du fonctionnement d’un réseau de chaleur, loin des salles de cours. L’aspect relationnel et l’entraide entre camarades de classe pendant les périodes de formation sont tout aussi importants pour moi.